Page Française

La Danse Dawoula

Imprimer Envoyer
12 Avril 2012


La danse Dawoula veut dire «danse de la joie»

J’ai commencé la danse dès l’âge de 7 ans, au nord Cameroun. Je partais à l’école avec plusieurs habits. Je changeais à chaque passage de la danse pendant la semaine culturelle avec les concours de danse dans les années 80, où la star américaine John Travolta était très célèbre, on m’avait ainsi surnommé parce que je dansais exactement comme lui. Rapidement dans les années 1987, avec la montée en puissance de Michael Jackson, je deviens le Michael Jackson Camerounais (puisque j’ai le même signe zodiaque que lui). Avant lui il y a eu du brake dancing qui était aussi très célèbre chez nous et même dans le monde entier. Un jour, un camera man de la télévision camerounaise qui s’appelle Elie MEDJO me dit pourquoi tu ne peux pas créer une dance puisque tu es un danseur plein de souplesse, rapide et surdoué. C’est ainsi que dans les années 1993, j’ai décidé de créer la dite Dawoula danse, qui veut dire «Danse Joie». Comme chez nous, nous avons des danses qui annoncent les malheurs, les douleurs, les deuils, les danses mystiques, les danses des chasseurs etc., c’est donc là que j’ai eu l’idée de créer Dawoula danse, qui peut être dansée par tout le monde (personne physique, handicapes, en couple…). En 1995, elle était déjà opérationnelle et j’ai donc offert beaucoup de spectacles avec cette nouvelle danse. Depuis 2010,  j’ai arrêté de faire des spectacles, faute de moyens financiers. Elle n’est pas encore bien connue du grand public et actuellement nous faisons nos répétitions dans les foyers culturels pour mieux réaliser nos sons vidéo et là actuellement nous sollicitons des aides de bonne volonté pour réaliser nos clips. Dawoula danse a des pas de danse et des touches harmonisées fait uniquement pour des spectacles (Concerts).

La danse Dawoula est composée de 12 pas de danse :

  1. War lé qui signifie : Vient

  2. Doubélam qui veut dire : Ma croyance
  3. Soma loba veut dire : Dieu merci
  4. Atiki tiki tchat qui veut dire : Plein
  5. Dawoula qui veut dire : Joie
  6. Kotto Kotto Bass veut dire : une barrière
  7. Fotso qui est un Nom
  8. Foulani qui veut dire : Foulbé
  9. Djaouro manti qui veut dire : le Roi de la vantardise
  10. Wanda qui veut dire : Formidable
  11. Magnélé qui veut dire : Arqué
  12. Bafia qui est une ethnie Camerounaise


Je vais vous expliquer quelques pas de danse pour illustrer la créativité de la danse Dawoula.

  • War lé : les deux mains soulevées et tendues, comme si vous appelez votre cavalier ou cavalière en bougeant les doigts, signe d’appel et en descendant vers le bas et remonter aussitôt ;
  • Wanda : elle se danse au sol, les pieds croisés, les deux mains tenant au niveau du tibia et tournant comme une toupille ; très spectaculaire ;
  • Kotto Kotto Bass : est une danse des handicapés et j’ai prouvé au monde que les handicapés lorsqu’ils marchent, leur marche est une danse très très bonne.



D’ailleurs après chaque spectacle, le public réclamait toujours mon retour sur scène en applaudissant mes exploits. Cependant, nous avons mis une pause à cette danse pour ne pas trop la vulgariser.

Parmi la multitude de danses que regorge le Cameroun je voudrais citer celles des tribus Bororos et Gounous.

Chez les Gounous, les danseurs sont torses nus, la poitrine bombée, les bras bien musclés, les épaules bien larges, physiques bien bâtis, belle faces, tête rasé, un long bâton en main. Ici c’est les candidats à la recherche des jeunes filles vierges. De l’autre côté il ya les balafons, flutes, tam-tam, et percussion. Les danseuses sont des spectatrices, chaque fille choisit alors l’homme de sa vie.

Chez les Bororos, ils dansent en groupes de quinze personnes face à face. Une distance de 20 mètres sépare les deux groupes. Les danseurs doivent avoir les longs bâtons en main et posés sur l’épaule. Le bâton est une arme de défense. Les cheveux longs, tressés et décorés de Corie et de bagues en cuivre, en argent et même en or. Sur ces cheveux ils mettent des antennes de radio ou de TV. La face bien coloriée, les cils teints en noir, une multitude de bracelets de différentes couleurs aux bras et aux pieds nus. Ils sont habillés en pant court. Les chemises sans manche, ouvertes au niveau des aisselles. Au cou, ils mettent beaucoup de perles et un miroir. Ici c’est les bâtons qu’on utilise comme instruments de musique en frappant l’un sur l’autre tout en dansant au rythme de la chanson. Les jeunes filles assistent en spectatrices et le moment venu, elles choisissent les plus beaux, gentils, forts, et ceux qui sont rapides dans la manipulation des bâtons, d’où sortiront leurs fiancés.

La danse et la chanson jouent un très grand rôle dans nos tribus. Avec un peu de moyens, je vais faire des vidéos pour les téléspectateurs.


Baba Afrika de Douala- Cameroun, Artiste musicien, Auteur Compositeur, Chorégraphe.

 

Suivez-nous sur:

Seguici su Facebook Seguici su Twitter Seguici su YouTube