Page Française

La prophétie cathare

Imprimer Envoyer
02 Septembre 2021
Le massacre des Cathares dans un tableau d'époque
Le massacre des Cathares dans un tableau d'époque


Ce mois d'août est l'accomplissement d'une prophétie cathare.

Qui sont les Cathares ? Eh bien, l'histoire les concernant est fragmentaire et peu fiable, principalement parce qu'ils ont été presque complètement exterminés par l'Église catholique romaine. Et, comme vous le savez, ce sont les exterminateurs qui écrivent l'histoire. Donc, la recherche intuitive et la canalisation sont ce que j'ai pour continuer. Lisez la suite, prenez ce qui vous convient et laissez le reste.

Les Cathares étaient un groupe de chrétiens gnostiques spirituellement souverains qui vivaient au Moyen Âge dans certaines régions du sud de la France, de l'Italie et de l'Espagne.

Les cathares ne pensaient pas avoir besoin d'un intercesseur sous la forme d'un prêtre pour contacter leur propre divinité.

Le nom ‘Cathare’, dans son origine en Grecque : ‘katharoi’, signifie ‘pur’, et cet mot a une histoire intéressante en tant qu’appellation des communautés spirituelles. Donné au sens positif aux initiés des rites Orphiques, quatre cents ans avant notre ère, et aux Manichéens, au troisième siècle, c’est tout abord St Augustin qui a tourné le nom dans un sens péjoratif contre les dissidents de l’église, comme les Novatiens et Donatiens. Le mot cathare, ‘pur’, est alors utilisé pour parler hérétiques.

Mais, le mot hérétique, demande aussi à ce qu’on s’y attarde un peu. Dérivé du Grecque "hairesis" qui signifie ‘qui choisit’, il dénote quelqu’un qui est libre penseur, qui ne suit pas un dogme imposé par une église ou autre maître que soi même. Donc d’une certaine, façon toute religion qui crée une hiérarchie, un dogme, qui essaie d’avoir un monopole de spiritualité, va stigmatiser les autres religions et surtout les vrais chercheurs de l’Esprit, en les appellent des hérétiques.

Ils croyaient à la réincarnation et à la transmigration des âmes. Ils apprenaient à lire aux personnes illettrées et partageaient leurs propres écrits sacrés avec tout le monde, à une époque où l'église catholique ne laissait que certains riches sélectionnés lire leur version de la Bible.

Les Cathares avaient des FEMMES comme enseignantes et adeptes.

De plus, et c'était un GROS non-non, ils ont suivi les enseignements de Marie-Madeleine en France, après la Résurrection, en enseignant ce qu'ils appelaient "Le Chemin de l'Amour", basé sur le ministère original de Yeshoua. Et ils pensaient que Marie-Madeleine était un enseignant spirituel à part entière.

Vous pouvez donc voir ici un certain nombre de raisons pour lesquelles l'Église catholique voulait les tuer.

Les Cathares sont aussi apparemment devenus très populaires. Et riches. Beaucoup trop de concurrence pour la Sainte Église romaine.

Marie-Madeleine était-elle Cathare ?
Marie-Madeleine était-elle Cathare ?

En 1209, un seul jour (le 22 juillet pour être précis), on dit que 20 000 personnes ont été massacrées dans la ville de Béziers, C'était donc en 1209.

En 1244, après un siège de huit mois environ à Montségur, plus d'une centaine de cathares ont eu le choix entre se convertir au catholicisme ou être brûlés. Ils ont choisi leur souveraineté et leur intégrité spirituelles, et ont marché en riant et en chantant dans les flammes. Ainsi disparaissait la culture la plus raffinée de l'époque : la civilisation occitane issue du mythe de la chevalerie, de l'honneur chevaleresque et de l'amour-courtois, honorée par les troubadours.

Ils savaient qu'ils reviendraient. Leur principe d'égalité de tous les humains aux yeux de Dieu serait de retour. Leur conviction que le sacré est pour tous, même pour les femmes et les paysans de toutes les couleurs de peau. Et que chaque humain a son propre lien unique avec Dieu/désir/quel que soit le nom qu'on lui donne.

Voici l'histoire de la prophétie :

En août 1321, un cathare instruit nommé GUILLAME BELIBASTE serait le dernier cathare immolé par les mercenaires payés par l'Église catholique.

Alors qu'il brûlait, il a déclaré une prophétie, qui selon tous les témoignages est :

"Al cap dels sèt cent ans, verdejara lo laurèl." (En langue occitane.)

Traduction approximative :

"Le laurier refleurira dans 700 ans, et nous reviendrons !".

Le buisson de laurier était le symbole de l'immortalité et de l'amour. Cela signifie donc que les Cathares et leurs principes reviendront.

C'est maintenant 700 ans plus tard. 1321-2021.

Donc, les Cathares reviennent. Maintenant. Leur défense de la connexion spirituelle intérieure de chaque personne et de la souveraineté, leur point de vue sur l'égalité de tous les gens, et l'amour pour tous les gens.

C'est le retour. Vous en faites partie, oui ?

 

Suivez-nous sur:

Seguici su Facebook Seguici su Twitter Seguici su YouTube