Page Française

Conférence-Débat sur le Manifeste de l’Ecospiritualité

Imprimer Envoyer
09 Mai 2019
|
Les volontaires de Sauvons nos Animaux de la République Démocratique du Congo
Les volontaires de Sauvons nos Animaux de la République Démocratique du Congo


Introduction

Le 28 avril 2019, s’est tenu dans la salle de conférence Boom Palace à Bukavu en République Démocratique du Congo, une conférence débat sur le thème "Manifeste de l’Eco spiritualité". Organisé sous l’égide de l’association Sauvons nos animaux (SNA) avec l’appui financier de la fondation de l’Eco spiritualité, cette conférence s’inscrivait dans le cadre des activités de l’implantation d’une représentation de la fondation en République démocratique du Congo précisément à Bukavu et ainsi pour éclairer l’opinion publique nationale les actions de la fondation et les impacts réels en vue de promouvoir l’équilibre entre hommes et animales et de renforcer leurs participation pour le bien être de la planète. La conférence a regroupé une trentaine de participants dont les Organisations de la société civile évoluant dans le domaine de l’environnement, les changements climatiques, les médias (télévision, presse écrite et les radios) les représentants des services techniques.


Déroulement de la Conférence

Conformément au programme de la conférence, tous les travaux se déroulés sous forme de présentations faites par le responsable de l’association Sauvons nos animaux/RDC. Ces présentations ont été suivies de débats entre les experts et les participants sous la houlette d’une modératrice.


Paterne Bushunju, responsable de l'association Sauvons nos Animaux, explique le Manifeste de l'écospiritualité. Près de lui, le modérateur de la conférence, Joslyne Bunyamu
Paterne Bushunju, responsable de l'association Sauvons nos Animaux, explique le Manifeste de l'écospiritualité. Près de lui la modérateur de la conférence, Joslyne Bunyamu

Cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture a enregistré l’absence justifiée des fondateurs de la fondation. Un tour de table a permis à tous les participants de se présenter.

Ce tour de table a été suivi du mot de bienvenue du représentant de la fondation en RDC et responsable de l’association Sauvons nos animaux, Mr Paterne BUSHUNJU. Dans son intervention il a remercié les participants pour avoir répondus à l’invitation de la Fondation Eco spiritualité. Ensuite la modératricea pris la parole enfin de présenter le programme de la conférence.


Présentation du programme de la conférence par la Modérateur, Madame Joslyne Bunyamu

Madame Joslyne a présenté le programme de la conférence qui comprenait :

- Une présentation de la fondation ecospitualité et ses différentes organisations

- Une présentation du thème : "Manifeste de l’Eco spiritualité"

- Discussions/débats

- Adhésion des bénévoles

- Cocktail

Après cette présentation du programme la modératrice a donné la parole à Monsieur Paterne Bushunju, Représentant de la Fondation en République démocratique du Congo.


Présentation du thème : «Manifeste de l’Eco-spiritualité, par Monsieur Paterne Bushunju, responsable de l’association Sauvons nos animaux et Représentant de la Fondation en République démocratique du Congo.

Monsieur Paterne dans son propos a expliqué en des termes très simples le manifeste de l’Eco spiritualité. On pouvait retenir que La Fondation Eco spiritualité est un organisme international travaillant dans le domaine des peuples naturels, fondé par Giancarlo Barbadoro et Rosalba Nattero avec des membres de diverses nations, y compris des Amérindiens et des Européens du Nord et participe activement à la défense de la montagne sacrée.

Un moment de la conférence
Un moment de la conférence

Il a poursuivi en expliquant le mot éco spiritualité, en disant que c’est une relation vécue personnellement par un individu avec son environnement et relation découle de la nécessité de vivre et d'exprimer l'état de la réalité mondiale, de manière cohérente, avec tout son potentiel créatif et phénoménal, dans la vie quotidienne et pour la protection de la planète.

Comme objectif Mr Paterne a montré que Eco spiritualité contribuer au bien-être et au bonheur des individus, de la société et de la planète, sur la base des principes de fraternité entre toutes les formes de vie, la liberté de pensée et d’expression et le libre accès à la connaissance et a pour but de contribuer au développement de la conscience de l'identité morale et sociale des peuples naturels, identité qui les distingue et les caractérise et à continuer en disant que l’Eco spiritualité veut faire connaître à tout le monde l'origine culturelle des Peuples naturels de façon à mettre en évidence, à côté de l'émancipation de leur réalité socio-économique, aussi la réalité de la caractéristique culturelle qui rende à eux l'identité morale. Identité qui distingue les Peuples naturels de la société qui les entoure et qu'on peut définir, par sa nature historique, comme " société majoritaire ".

Selon le présentateur la fondation Eco spiritualité a plusieurs combats dont celui consacré à la protection des traditions et des lieux sacrés des cultures natives car elle pense qu'elles doivent être sauvegardées dans le cadre du respect des droits des minorités de chaque pays.

L'affiche de la conférence
L'affiche de la conférence

Il a beaucoup insisté sur la relation de la fondation et la protection animale en montrant combien les animaux sont les êtres comme nous qui ressente de l’émotion, de l’amour, de l’affection, de la douleur et les a appelés à s’inscrire dans cette lutte de défendre les animaux à tout prix et de devenir la voix des sans voix.


Discussions/débats

Suite aux différentes présentations des questions de compréhension et commentaires ont été soulevés par les participants. Les interrogations ont porté entre autres sur :

- Quelle solution la fondation Eco spiritualité peut apporter au paradoxe de prévalence des spoliations des terres des peuples autochtones qui est des plus en plus fréquent en les utilisées a d’autre fin?

- Quelle approche a adopté pour aider les peuples natifs àdéfendreleur lieu sacres?


- Quels sont les stratégies utiliser par la fondation pour convaincre les natifs à n’est pas être emporté par la mondialisation.

- La fondation nous demande de protéger les animaux parce qu’ils sont des êtres comme je n’en disconviens pas, maintenant comme les empêcher de ne pas s’entremanger entre?

- Comment nous qui sommes ici allons travailler pour atteindre les objectifs de la fondation et hisser haut son drapeau?

A toutes les préoccupations évoquées, des éléments de réponses satisfaisantes  ont été apportées.



Adhésion des bénévoles

Apres avoir suivi avec attention la présentation sur le manifeste de Eco spiritualité, 19 des participant ses sont engager à devenir bénévole au sein de la fondation et à donner de leur temps pour aider la fondation à poursuivre son combat partout dans le monde.


Conclusion et recommandations

La conférence a permis aux participants d’avoir beaucoup d’information sur la fondation Eco spiritualité, les enjeux des actions auprès des peuples natifset la protection animale. Les organes de presse écrite et les radios vont produire des articles dans leurs journaux et radios respectifs pour informer l’opinion publique nationale.

Le cocktail de clôture de la conférence
Le cocktail de clôture de la conférence

A l’issue des travaux de la conférence les idées de recommandations suivantes ont émergés. Il s’agit de :

- La nécessité d’élaborer un plan d’action,  Former, éduquer et sensibiliser les organisations sur les questions des peuples autochtones congolais, africain et du monde entier en générale

-  Multiplier les actions de plaidoyer en direction du gouvernement et des décideurs politiques pour la prise en compte des lieus sacres des natifs et les questions liées à la protection animale et l’environnement ;

- Lutter afin que les bailleurs de fonds allouent des fonds pour les natifs et ainsi les aider à bien conserver leur environnement, à défendre leur territoire ;

- Elaborer des projets et programmes en collaboration avec les structures de recherche et les services techniques afin d’aider les natifs à faire face à la mondialisation.


Apres un verre de fraternité a été partagé avec tous les participants à la conférence.



Paterne Akonkwa Bushunju, République démocratique du Congo, est Correspondant de l’Afrique

Facebook: Association Sauvons nos Animaux!

|
 

Suivez-nous sur:

Seguici su Facebook Seguici su Twitter Seguici su YouTube